– Collaborations –

Nous proposons aux particuliers, artistes, institutions ou professionnels de resserrer les liens entre générations, cultures et individus par l’art. Nous utilisons les fresques, ateliers de création, peintures, toiles collectives, live painting, ou chantiers décoratifs pour revaloriser le cadre de vie grâce à la participation de chacun.e, quel que soit son âge ou ses compétences. Ces événements permettent également de lier les artistes aux citoyens dans un même projet solidaire et participatif.

– Les artistes –

Au gré des projets, nous avons eu la chance de travailler avec différents artistes

qui ont chacun apporter leur sensibilité et leur couleurs à nos projets.

Découvrez leur travail et n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous joindre à nous!

NAWAK

NAWAK est une artiste peintre et graffeuse depuis 2004, après avoir passé une dizaine d’années à faire du graff avec ses acolytes du groupe VMD, elle découvre les ‘murales’ en amérique latine au sein du groupe Cruz del Sur.

Fresques au pinceau, personnages, messages politiques, peinture participative, engagement social, toutes ces influences marquent pour toujours son travail artistique. Lettrages, portraits et personnages sont ses figures favorites, sans oublier les fonds colorés mélangeant acrylique et aérosol.

En revenant en France, elle fonde avec des amis l’association MURALS, basée à L’Île-Saint-Denis, qui a pour objet de créer du lien social et intergénérationnel, des échanges culturels, et des leviers d’insertion dans les quartiers, via des fresques et animations culturelles participatives avec les habitants.

Ses fresques sont l’occasion de dialoguer avec le public, permettre à chacun de s’exprimer en couleur, de se réapproprier les lieux, en inscrivant un nom, un message, un visage ….

@nawak_paint

PEARL

 

PEARL est une artiste française d’origine congolaise et nigériane, basée en région parisienne.

Elle découvre le graffiti en 2004, à travers le lettrage, avant de se spécialiser dans la réalisation de portraits.

Puisant son inspiration dans l’esprit et l’esthétique de l’art africain, qu’elle fusionne avec celui du graffiti, elle crée des récits visuels qui célèbrent la femme noire et questionnent l’identité dans un contexte multiculturel.

Au-delà de son travail artistique, PEARL utilise la peinture dans le but de sensibiliser et fédérer le public autour de problématiques sociétales. Considérant l’Art comme un levier de développement social et d’émancipation, elle crée des espaces de rencontre, d’échange et de pratique le temps d’ateliers participatifs.

@pearl_bruxa

 

VIRGINUP93

Voir projets avec mes camarades militants (Voix des Roms, Yag bari, Ecoles pour tous, Aset93, MFC, Femmes en luttes, collectif Michtô, midi du Mie Rajganawak)

Je ne suis pas artiste mais animatrice. J’ai 34 ans et j’exerce ce métier depuis mes 17 ans. Je suis passionnée par la culture en général et c’est d’ailleurs ce que j’aime transmettre aux enfants. Grâce au milieu militant des quartiers populaires que je fréquente depuis maintenant 10 ans, j’ai la capacité de créer et d’animer des ateliers qui font le lien entre les valeurs de solidarité et d’ouverture et mes connaissances historiques et culturelles de l’histoire des luttes dans le monde. C’est en partie cela que j’ai apporté à l’asso Murals. Mes compétences artistiques sont un outil,  un support d’expression que j’utilise avec les enfants, et pas seulement un moyen d’expression personnel. 

Je suis virginup93 😉

ALABAMA CREATIVE

 

Alabama, née en région parisienne est une artiste issue de la culture graffiti. Engagée pour la protection de l’environnement depuis toujours, elle rediffuse dans ses productions cette conviction que nous sommes faits pour vivre en harmonie avec la nature.

Son projet « jardin sauvage » a pour ambition de reconnecter les hommes à leur jardin intérieur. Il s’illustre au travers de fresques poétiques, d’illustrations graphiques, de collages texturés.

@alabama_creative

 

CRAZE

Au fil du temps, peindre son nom de manière répétitive et décomplexée est devenu un réflexe. »Pas un jour ne passe sans que je ne tague ou ne peigne mes lettres, c’est devenu naturel, comme une seconde peau ». Les lettres qu’il affectionne sont des formes étirées, tendues, molles, rondes, cassées… L’important, c’est qu’il y ait du style.

De la Guadeloupe où il a découvert le graffiti en 1997, à Paris où il s’est installé en 2002, CRAZE mêle lettres et personnages dans des compositions colorées inspirées par la culture populaire des années 70 à 90. On retrouve dans sa peinture des influences d’illustrateurs de bande-dessinée tels que Kirby, Buscema, Stan Lee, Jim Lee, Silvestri, Ditko, Byrne, Adams…ayant œuvré pour Marvel et DC Comics des années 50 jusqu’à nos jours pour certains d’entre eux.

@Thebrokenwindowstheory

AKIZE

 

Français né en 1967, AKIZE, fasciné dès son plus jeune âge par l’art du graffiti, il observe et décode les styles avant de se lancer lui-même dans la réalisation de tags. En 1995, il rejoint le groupe VMD fondé par DIZE et KAOR et découvre d’autres techniques en intégrant une école d’art en 1998. Son style évolue pour devenir une combinaison entre la matière brute de la peinture et un tracé net presque vectoriel. Il utilise des lettres comme forme de base et en brise la structure pour donner une impression de vitrail, de luminosité où la lettre disparaît, laissant place à une forme éclatante et métallique.

En savoir plus sur cet artiste

Tenniswoman réalisé par AKIZE au Stade Robert César, à l’Île-Saint-Denis. Fresque participative en partenariat avec CRAZE et NAWAK PAINT.

VINCI VINCE

Vince est muraliste adepte des portraits grands formats. Il réalise son art depuis 20 ans à présent puisqu’il a fait ses débuts en 2000. Tout comme MURALS, il créer des peintures participatives et c’est ce point commun qui lui permettra d’accrocher avec Laurence. Ils se rencontrent en 2017 autour d’une fresque de Mohamed Ali à Ivry réalisé par Vinci Vince. Le courant passe tout de suite très bien et ils gardent le contact. Ils travaillent notamment ensemble lors du Panthéon Populaire de Villeneuve-Saint-Georges.

“Je me reconnais dans leur travail, on est animé par le même état d’esprit.”

 

@vinci_vince

MIAOUTOO

 

MIAOUTOO est une artiste en activité depuis les années 2000. Pluridisciplinaire, elle s’emploie à la peinture sur tous types de supports (planches, toiles, murs, textiles,…) ainsi qu’à la création d’accessoires, et depuis quelques années le bodypaint fluo, sfx ou de femme enceinte. Son crédo, quelque soit le support, que le message soit partagé. Il s’agit pour elle de rendre l’art accessible par tous et pour tous. Elle puise son inspiration dans des dessinateurs de BD tels que Goetlieb, Moebius, dans les dessin animés de Disney et Miyasaki, et auprès de graffeuses et graffeurs comme Banga, LadyPink ou Mode2.

Ses valeurs sont celles du Hip Hop : Partage, Mixité, Respect.

@miaoutoo

 

HARMONIE NAMASTE

Un geste autant qu’un mot.

Poète Utopiste, Hyperactif et Consciencieux. 

A mi chemin entre la old school et la nouvelle génération, c’est avant tout un véritable passionné du graffiti. Actif depuis le début du millenaire, Namasté arrive à Paris il y a 5 ans après une formation en Design Graphique et en École d’Art. Amoureux de la typographie il multiplie alors les salutations sacré dans l’espace publique. La diffusion de son Tag comme un mantra graphique relèvant à elle seul d’un concept claire : La spiritualisation de l’espace urbain. L’idée étant d’éveiller la conscience d’une société de masse individualiste dans des villes souvent malades.

Œuvrant aussi bien dans la rue, que dans les quartiers auprès du jeune public, Namasté questionne tout les jours depuis trois ans son statut d’artiste/artisan/tagueur à travers des storys immersives quotidiennes sur son compte instagram (@namastagrama). Questionnant la culture graffiti ses merveilles, ses travers et ses addictions.

 SANDRE 

Originaire de St Malo, Sandre est diplômée d’un BTS Design graphique multimédia. Par la suite, elle obtient une licence en motion design à l’école des Gobelins. Elle travaillera également en alternance dans plusieurs entreprises : dans le laboratoire d’expérimentation de la BNP Paribas (intelligences artificielles et nouvelles technologies en développement), à ELEPHANT (France télévision, Ricard, Loréal) ou encore pour MIP (expériences immersives et interactives pour de l’aérospatial, Perrier etc) tantôt en tant qu’assistance de direction artistique, tantôt en tant que motion designer. Elle va également réaliser des clips animés pour le rappeur Darryl Zeuja.

Après un voyage en Asie, elle a l’occasion de faire des fresques chez l’habitant, ce qui lui donne envie de poursuivre par la suite. Véritable touche à tout, elle travaille aussi bien des médiums tels que le mapping, l’illustration et bien sûr les fresques murales. Son univers évolue entre humour trash et personnages caricaturaux voir grimaçants. Sandre aime lier les techniques artisanales aux nouvelles technologies, mais depuis peu, elle apprécie de plus en plus le dessin, le fais main et souhaite se rapprocher davantage du Street art.

@sandre_fait_des_trucs

 

 

CUBS

Autodidacte, Cubs est originaire des Hauts de Seine. Il commence le graffiti en observant enfant les murs tagués de son quartier.

Passionné d’art depuis son plus jeune âge, Cubs a toujours ressenti le besoin de créer et de s’exprimer. Pour cela, il navigue à travers différentes disciplines artistiques telles que la peinture abstraite, l’écriture, le dessin. Avant de découvrir et de s’intéresser précisément au lettrage par le biais du graffiti puis de la calligraphie.

Retrouvez son instagram ici : @cubs_vmd

JOBER

 

Jober commence à pratiquer le graffiti dans les terrains vagues et se met à graffer dans la rue, sur les voies ferrés des les années 2000. Aujourd’hui encore son travail se concentre sur les murs, mais aussi sur le papier, sur la toile. Son travail s’inspire de la bande dessiné et de l’art des premières civilisations. Il raconte à sa manière notre quotidien, d’une façon détournée, à l’aide de personnages caricaturaux qui nous font part de leurs états d’âmes et proviennent tout droit de son imagination.

 

– Les partenaires –

Murals construit des projets sur son terroire avec l’accompagnement du centre social municipal (MIC),

nous travaillons également en partenariat avec des collectivités, structures sociales, associations locales et entreprises.

Lieu d’ancrage de l’association Murals sur l’une des plus petites communes de Seine-Saint-Denis.

Structure partenaire mise en place en 2016 pour le projet du Grand Paris.

Ville de Seine-Saint-Denis dans laquelle Murals a eu la chance de créer.

Commune limitrophe de Paris, située au nord de la capitale, dans le département de la Seine-Saint-Denis.

Commune située dans le département de la Seine-Saint-Denis en région Île-de-France. Elle fait partie de la Métropole du Grand Paris.

Département situé au nord-est de Paris, appartenant à la petite couronne de la région Île-de-France.

Le groupe culturel Cruz del Sur travaille dans différents quartiers autour de Gran Buenos Aires. De la même manière que Murals, l’association fait de l’art son outil de transformation et d’action.

Association omnisport historique de la ville (fondée en 1948). Elle a pour but la pratique d’activités sportives de loisirs, de compétitions, en salle ou en plein air.

Association créée en 2020 dans le prolongement de Murals, proposant des activités parents-enfants. Elle est majoritairement composée de mamans bénévoles de l’Île-Saint-Denis.

Emergence 93 a pour mission de développer des alternatives permettant à chacun d’utiliser et de perfectionner les capacités dont il dispose mais aussi de créer le réseau nécessaire pour lui permettre d’avoir une chance et de valoriser ses savoir-faire.

 

Lutte contre la misère et l’exclusion. Son champ d’intervention principal est centré sur les personnes et les familles qui vivent dans la rue.

La voix des Rroms une organisation antiraciste rromani qui a été crée au printemps 2005 par des étudiants Rroms de différentes nationalités. Elle est  mixte au plan du genre, de la classe et des origines.